Logo Asie21.tv
Inscription Newsletter Asie21.tv
Reseaux Sociaux



 
Favoris et Partage

Toulouse veut elle aussi attirer les touristes chinois. Pour les détourner de la capitale française et les faire venir dans le Sud de la France, une déclaration d'intention pour créer une ligne directe entre Zhengzhou, la capitale de la province chinoise du Henan, et Toulouse a été signée. Selon le journal La Dépêche, Sylvie Rouillon-Valdiguié, vice-présidente de Toulouse Métropole en charge du tourisme et Catherine Gay, directrice du développement aéronautique de l’Aéroport Toulouse-Blagnac ont rencontré leurs homologues en Chine début janvier pour que ce projet devienne concret. La décision devrait être finalisée d’ici septembre. «L’idée est d'ouvrir une porte touristique et économique directe avec la Chine, de faire de Toulouse une porte du sud de la France et de l'Europe, avec les opportunités offertes depuis la Ville rose vers Montpellier (jumelée avec Chengdu), l'Espagne et le Portugal voire l'Italie, alors que le touriste chinois est jusqu'ici surtout tourné vers Paris et la Côte d'Azur», explique Sylvie Rouillon-Valdiguié, au journal. Il s’agirait d’une ligne qui serait effective d’avril à octobre 2019 avec deux vols par semaine. Pour l’instant, Toulouse ne reçoit en moyenne que 2500 touristes chinois par an.

Contenu de la vidéo : Toulouse veut elle aussi attirer les touristes chinois. Pour les détourner de la capitale française et les faire venir dans le Sud de la France, une déclaration d'intention pour créer une ligne directe entre Zhengzhou, la capitale de la province chinoise du Henan, et Toulouse a été signée. Selon le journal La Dépêche, Sylvie Rouillon-Valdiguié, vice-présidente de Toulouse Métropole en charge du tourisme et Catherine Gay, directrice du développement aéronautique de l’Aéroport Toulouse-Blagnac ont rencontré leurs homologues en Chine début janvier pour que ce projet devienne concret. La décision devrait être finalisée d’ici septembre. «L’idée est d'ouvrir une porte touristique et économique directe avec la Chine, de faire de Toulouse une porte du sud de la France et de l'Europe, avec les opportunités offertes depuis la Ville rose vers Montpellier (jumelée avec Chengdu), l'Espagne et le Portugal voire l'Italie, alors que le touriste chinois est jusqu'ici surtout tourné vers Paris et la Côte d'Azur», explique Sylvie Rouillon-Valdiguié, au journal. Il s’agirait d’une ligne qui serait effective d’avril à octobre 2019 avec deux vols par semaine. Pour l’instant, Toulouse ne reçoit en moyenne que 2500 touristes chinois par an.

Mots clés liés : Toulouse, Chinois, touriste, ligne, vol, Aéroport Toulouse-Blagnac, France, Europe, Portugal, Zhengzhou, tourisme,

Image pour les réseaux sociaux :
 
 
 
 
   

 

Nous Contacter 
 Asie21.tv disclaims any responsibility for the content of infomercials and film coverage aired on Asie21.tv