Logo Asie21.tv
Inscription Newsletter Asie21.tv
Reseaux Sociaux



 
Favoris et Partage

Vous êtes sur le point de vous installer en Chine. Trouver un logement est évidemment une étape cruciale. Quelles sont les formalités pour un déménagement ? Comment chercher son logement ? Cette émission propose de vous accompagner dans votre installation. Tout d’abord, la première étape consiste à vous procurer un permis d’importation. Mais pour cela, vous devez d’abord être en possession de votre permis de travail et de votre permis de résidence.
Sabrina Cames – Mobility Sales director – Interdean :
La plupart des déménageurs s’occuperont d’obtenir ce permis d’importation pour vous. En moyenne, il est obtenu sous trois à cinq jours selon la ville. La plupart des déménageurs internationaux ne prendront pas le risque d’expédier votre déménagement tant qu’ils n’auront pas la confirmation que votre dossier de douane est complet. En effet, si votre dossier douane est incomplet, votre déménagement sera bloqué par les autorités chinoises qui factureront des frais et ces frais sont extrêmement difficiles à connaître avec exactitude à l’avance.

Pour faciliter votre arrivée et éviter les complications, il est conseillé de faire appel à un expert en déménagement international qui pourra tout vous expliquer notamment sur ces droits douaniers et qui vous accompagnera jusqu’à votre installation en Chine.
Frank Vidal – GROSPIRON Asia :
Il va être très important d’estimer précisément les biens, le volume, de manière à être le plus précis possible dans notre tâche au quotidien, qui est de transporter vos biens. On a un point très important qui va se situer au niveau des droits douaniers, on se doit de vous informer à ce sujet-là. Un autre point qui est important, c’est de gérer tout ce qui est aspect visas, et de collecter vos documents de manière à faire cette demande pour vous et ensuite il va être très important d’être présent au quotidien et à votre demande, de manière à répondre à toutes vos questions, si demain vous êtes coincés, si vous avez quelque chose qui vous concerne, être présent pour vous 24h sur 24h pendant tout le process.

Un processus qui peut parfois être très long. Voici quelques étapes à suivre pour s’installer à Hong Kong.
Frank Vidal – GROSPIRON Asia :
Les étapes d’un déménagement de la France vers Hong Kong sont les suivantes. La première consiste à estimer le volume de vos biens à domicile, également à contrôler l’accès de manière à positionner le conteneur. La seconde étape va être de gérer tout ce qui est transport maritime ou aérien selon la demande du client, mais également selon le volume des biens. L’étape suivante va être de procéder au dédouanement. Quand on entre des biens dans un pays et notamment dans Hong Kong, il y a un dédouanement qui peut durer entre trois et cinq jours. L’étape suivante va être de procéder à la livraison et au déballage des biens. On a la possibilité de stocker vos biens dans un garde-meuble si vous n’avez pas de logement à destination tout de suite, si vous êtes dans un logement temporaire.

Outre ces procédures administratives, un déménageur international se charge aussi d’informer vos assurances en cas de problèmes, mais se concentre essentiellement sur les besoins de la famille à son arrivée.
Frank Vidal – GROSPIRON Asia :
Suite à ça, on évalue vos biens et on regarde s’il y a eu de la casse. Si des dommages sont présents, nous gérons tout ce qui est plaintes aux assurances pour vous et également, on est capable de vous assurer tout ce qui est service à la carte, notamment de recherche de logement, d’inscription aux écoles pour les enfants, gestion de vos visas, visas de vos accompagnants, tous les services entourant l’arrivée de l’expatrié en fait.

Vous l’aurez compris, votre déménageur aura donc besoin de savoir où vous en êtes dans votre procédure d’immigration pour assurer le transport de vos biens et votre arrivée sur place. Un autre point essentiel à noter : il existe des particularités d’importation selon la ville de destination.
Sabrina Cames – Mobility Sales director – Interdean :
Concernant un déménagement vers la Chine, il est à mentionner que les documents à fournir pour la procédure de dédouanement peuvent différer d’une ville à l’autre. Donc il est également bien de valider avec votre déménageur ces particularités. De manière générale, il faut noter que si vous souhaitez expédier un lot maritime et un lot aérien, la demande de permis d’importation doit être faite au même moment pour les deux expéditions. Si ce n’est pas le cas, sachez que la deuxième expédition sera taxée à 100%.

Sachez que si vous avez déjà fait une importation dans le passé et que si une trace a été gardée de votre premier permis d’importation, votre futur déménagement sera soumis à 100% de taxes sous vos effets. De plus, les autorités définiront quels seront les pourcentages de taxes appliqués sur les articles que vous importerez. Et attention ! Car vous ne pourrez pas tout amener avec vous.
Sabrina Cames – Mobility Sales director – Interdean :
Sachez aussi que certains articles sont complètements interdits à l’importation en Chine. De la même manière que pour les documents de douane, selon la ville, ces articles peuvent être différents. Généralement, vous avez la nourriture, la liqueur, le tabac, les photocopieurs, les médicaments, dans quasi toutes les villes en Chine, les pianos à queue. Nous vous conseillons également d’éviter l’importation d’antiquités puisque les antiquités nécessitent une procédure d’inspection particulière par les autorités chinoises, ça peut compliquer les démarches et engendrer des frais complémentaires.

La traduction en chinois de la liste du contenu de votre container vous sera en effet demandée. Une fois sur place, vous aurez la possibilité de chercher votre appartement via internet ou par le biais d’une agence. Les baux sont en général de deux à trois ans, mais il existe des contrats à durée inférieure. N’oubliez pas que les contrats de location sont généralement rédigés en mandarin, donc pensez à être accompagné si vous ne maîtrisez pas la langue. Écoutez ces quelques conseils utiles pour la ville de Shanghai.
Sophie Ambler – Business Developper – Travel-Stone :
Le plus simple reste de passer par une agence, il y a énormément d’agences immobilières à Shanghai destinées aux étrangers, ça reste une sécurité par rapport à certains propriétaires chinois qui peuvent parfois abuser. L’agent immobilier nous accompagne pour toutes les démarches, ouverture d’internet, etc et nous explique comment fonctionne la location ici, ce qui est très pratique pour les factures gaz, électricité, eau, pas besoin d’avoir un forfait, tu le payes au supermarché du coin et ça c’est quand même pratique sur Shanghai.

Plus de 12 000 Français sont inscrits au Consulat à Shanghai. La ville compterait même plus de 20 000 Français non inscrits, mais pour se loger, les choix de quartiers sont nombreux. Entre l’ex-concession française et le district de Hongqiao – Gubei, à vous de trouver l’endroit qui vous convient le mieux, mais un conseil, pensez à la proximité avec votre lieu de travail.
Joël Claudon – VIE - Auditeur interne en Asie Pacifique :
Concrètement Shanghai est une mégalopole donc on va dire que le plus important est d’habiter le plus proche de son lieu de travail puisque les transports en commun sont assez surchargés. Pour ma part, j’habite à Lulu an garden dans la vieille ville de Shanghai avec une vue sur le boon donc j’adore cette image côté vieille ville et en face voir le dynamisme récent.

Villa ou appartement, colocation, l’offre de logements est très vaste et très variée. Mais gardez en tête que les prix grimpent très vite si vous souhaitez rester dans le centre-ville. Et lors de votre installation, une caution équivalente à un ou deux mois de loyer vous sera demandés. Sachez que le bailleur peut aussi exiger le paiement d’un à trois mois de loyers d’avance.
Perrine Merveilleux – VIE ingénieur pour le groupe Rocher :
Effectivement les logements, si vous voulez vraiment être dans le centre, là tout de suite on arrive à des prix qui ne sont pas très loin des prix parisiens, mais on peut facilement trouver si on se met en colocation ou qu’on arrive à trouver en s’excentrant un peu, ça ce n’est pas trop trop cher.

Que vous partiez dans les métropoles de Shanghai, Hong Kong ou dans d’autres régions de Chine, renseignez-vous sur les taxes d’importation de vos déménagements. Pensez à vous procurer un permis d’importation que vous ne pourrez pas obtenir sans votre permis de travail, ni votre permis de résidence. Mais une fois sur place, il ne sera pas difficile de trouver un appartement, que vous passiez par une agence ou via un site internet. Et les prix des loyers peuvent encore se négocier.


Contenu de la vidéo : Vous êtes sur le point de vous installer en Chine. Trouver un logement est évidemment une étape cruciale. Quelles sont les formalités pour un déménagement ? Comment chercher son logement ? Cette émission propose de vous accompagner dans votre installation. Tout d’abord, la première étape consiste à vous procurer un permis d’importation. Mais pour cela, vous devez d’abord être en possession de votre permis de travail et de votre permis de résidence.
Sabrina Cames – Mobility Sales director – Interdean :
La plupart des déménageurs s’occuperont d’obtenir ce permis d’importation pour vous. En moyenne, il est obtenu sous trois à cinq jours selon la ville. La plupart des déménageurs internationaux ne prendront pas le risque d’expédier votre déménagement tant qu’ils n’auront pas la confirmation que votre dossier de douane est complet. En effet, si votre dossier douane est incomplet, votre déménagement sera bloqué par les autorités chinoises qui factureront des frais et ces frais sont extrêmement difficiles à connaître avec exactitude à l’avance.

Pour faciliter votre arrivée et éviter les complications, il est conseillé de faire appel à un expert en déménagement international qui pourra tout vous expliquer notamment sur ces droits douaniers et qui vous accompagnera jusqu’à votre installation en Chine.
Frank Vidal – GROSPIRON Asia :
Il va être très important d’estimer précisément les biens, le volume, de manière à être le plus précis possible dans notre tâche au quotidien, qui est de transporter vos biens. On a un point très important qui va se situer au niveau des droits douaniers, on se doit de vous informer à ce sujet-là. Un autre point qui est important, c’est de gérer tout ce qui est aspect visas, et de collecter vos documents de manière à faire cette demande pour vous et ensuite il va être très important d’être présent au quotidien et à votre demande, de manière à répondre à toutes vos questions, si demain vous êtes coincés, si vous avez quelque chose qui vous concerne, être présent pour vous 24h sur 24h pendant tout le process.

Un processus qui peut parfois être très long. Voici quelques étapes à suivre pour s’installer à Hong Kong.
Frank Vidal – GROSPIRON Asia :
Les étapes d’un déménagement de la France vers Hong Kong sont les suivantes. La première consiste à estimer le volume de vos biens à domicile, également à contrôler l’accès de manière à positionner le conteneur. La seconde étape va être de gérer tout ce qui est transport maritime ou aérien selon la demande du client, mais également selon le volume des biens. L’étape suivante va être de procéder au dédouanement. Quand on entre des biens dans un pays et notamment dans Hong Kong, il y a un dédouanement qui peut durer entre trois et cinq jours. L’étape suivante va être de procéder à la livraison et au déballage des biens. On a la possibilité de stocker vos biens dans un garde-meuble si vous n’avez pas de logement à destination tout de suite, si vous êtes dans un logement temporaire.

Outre ces procédures administratives, un déménageur international se charge aussi d’informer vos assurances en cas de problèmes, mais se concentre essentiellement sur les besoins de la famille à son arrivée.
Frank Vidal – GROSPIRON Asia :
Suite à ça, on évalue vos biens et on regarde s’il y a eu de la casse. Si des dommages sont présents, nous gérons tout ce qui est plaintes aux assurances pour vous et également, on est capable de vous assurer tout ce qui est service à la carte, notamment de recherche de logement, d’inscription aux écoles pour les enfants, gestion de vos visas, visas de vos accompagnants, tous les services entourant l’arrivée de l’expatrié en fait.

Vous l’aurez compris, votre déménageur aura donc besoin de savoir où vous en êtes dans votre procédure d’immigration pour assurer le transport de vos biens et votre arrivée sur place. Un autre point essentiel à noter : il existe des particularités d’importation selon la ville de destination.
Sabrina Cames – Mobility Sales director – Interdean :
Concernant un déménagement vers la Chine, il est à mentionner que les documents à fournir pour la procédure de dédouanement peuvent différer d’une ville à l’autre. Donc il est également bien de valider avec votre déménageur ces particularités. De manière générale, il faut noter que si vous souhaitez expédier un lot maritime et un lot aérien, la demande de permis d’importation doit être faite au même moment pour les deux expéditions. Si ce n’est pas le cas, sachez que la deuxième expédition sera taxée à 100%.

Sachez que si vous avez déjà fait une importation dans le passé et que si une trace a été gardée de votre premier permis d’importation, votre futur déménagement sera soumis à 100% de taxes sous vos effets. De plus, les autorités définiront quels seront les pourcentages de taxes appliqués sur les articles que vous importerez. Et attention ! Car vous ne pourrez pas tout amener avec vous.
Sabrina Cames – Mobility Sales director – Interdean :
Sachez aussi que certains articles sont complètements interdits à l’importation en Chine. De la même manière que pour les documents de douane, selon la ville, ces articles peuvent être différents. Généralement, vous avez la nourriture, la liqueur, le tabac, les photocopieurs, les médicaments, dans quasi toutes les villes en Chine, les pianos à queue. Nous vous conseillons également d’éviter l’importation d’antiquités puisque les antiquités nécessitent une procédure d’inspection particulière par les autorités chinoises, ça peut compliquer les démarches et engendrer des frais complémentaires.


La traduction en chinois de la liste du contenu de votre container vous sera en effet demandée. Une fois sur place, vous aurez la possibilité de chercher votre appartement via internet ou par le biais d’une agence. Les baux sont en général de deux à trois ans, mais il existe des contrats à durée inférieure. N’oubliez pas que les contrats de location sont généralement rédigés en mandarin, donc pensez à être accompagné si vous ne maîtrisez pas la langue. Écoutez ces quelques conseils utiles pour la ville de Shanghai.
Sophie Ambler – Business Developper – Travel-Stone :
Le plus simple reste de passer par une agence, il y a énormément d’agences immobilières à Shanghai destinées aux étrangers, ça reste une sécurité par rapport à certains propriétaires chinois qui peuvent parfois abuser. L’agent immobilier nous accompagne pour toutes les démarches, ouverture d’internet, etc et nous explique comment fonctionne la location ici, ce qui est très pratique pour les factures gaz, électricité, eau, pas besoin d’avoir un forfait, tu le payes au supermarché du coin et ça c’est quand même pratique sur Shanghai.

Plus de 12 000 Français sont inscrits au Consulat à Shanghai. La ville compterait même plus de 20 000 Français non inscrits, mais pour se loger, les choix de quartiers sont nombreux. Entre l’ex-concession française et le district de Hongqiao – Gubei, à vous de trouver l’endroit qui vous convient le mieux, mais un conseil, pensez à la proximité avec votre lieu de travail.
Joël Claudon – VIE - Auditeur interne en Asie Pacifique :
Concrètement Shanghai est une mégalopole donc on va dire que le plus important est d’habiter le plus proche de son lieu de travail puisque les transports en commun sont assez surchargés. Pour ma part, j’habite à Lulu an garden dans la vieille ville de Shanghai avec une vue sur le boon donc j’adore cette image côté vieille ville et en face voir le dynamisme récent.

Villa ou appartement, colocation, l’offre de logements est très vaste et très variée. Mais gardez en tête que les prix grimpent très vite si vous souhaitez rester dans le centre-ville. Et lors de votre installation, une caution équivalente à un ou deux mois de loyer vous sera demandés. Sachez que le bailleur peut aussi exiger le paiement d’un à trois mois de loyers d’avance.
Perrine Merveilleux – VIE ingénieur pour le groupe Rocher :
Effectivement les logements, si vous voulez vraiment être dans le centre, là tout de suite on arrive à des prix qui ne sont pas très loin des prix parisiens, mais on peut facilement trouver si on se met en colocation ou qu’on arrive à trouver en s’excentrant un peu, ça ce n’est pas trop trop cher.

Que vous partiez dans les métropoles de Shanghai, Hong Kong ou dans d’autres régions de Chine, renseignez-vous sur les taxes d’importation de vos déménagements. Pensez à vous procurer un permis d’importation que vous ne pourrez pas obtenir sans votre permis de travail, ni votre permis de résidence. Mais une fois sur place, il ne sera pas difficile de trouver un appartement, que vous passiez par une agence ou via un site internet. Et les prix des loyers peuvent encore se négocier

Mots clés liés : Logement en Chine, formalités Chine, déménagement Chine, Chine

Image pour les réseaux sociaux :
 
 
 
 
   

 

Nous Contacter 
 Asie21.tv disclaims any responsibility for the content of infomercials and film coverage aired on Asie21.tv