Logo Asie21.tv
Inscription Newsletter Asie21.tv
Reseaux Sociaux



 


Favoris et Partage

Bonjour et Bienvenue dans le magazine des Français de l’étranger de juin 2018
Comme chaque mois désormais on débute le magazine avec un édito signé par Charles Henry Chenut – Avocat des Français de l’étranger

Allez devinette !
Qui a dit : « y a des gens qui ont trop d’argent, qui utilisent la France et qui partent à l’étranger pour y mettre leurs lingots ! »
Réponse : le 1er secrétaire du PS. Olivier Faure
Quand ? La semaine dernière …
Et nous voilà – à nouveau … stigmatisés, caricaturés, méprisés.
Encore un responsable politique qui ne connait pas les Français de l’étranger, qui ignore ce que nous sommes !
Pire, dans cette distance avec la réalité, le responsable du PS propose un impôt français sur ce que nous gagnions à l’étranger !!! Comme le système américain. A cela, Jean-Luc Mélanchon applaudit et l’encourage.
Mais Messieurs : nous ne sommes pas tous des exilés fiscaux (loin de là), nous payons déjà nos impôts à l’étranger et parfois même en France. Un peu de respect, de justice, d’équité !
Et puis, il faudrait renégocier les quelque 130 conventions fiscales passées avec la France, il faudrait braver le droit international … bref, c’est impossible.
Alors, laissez les FdE contribuer au rayonnement de la France. Nous sommes une force et non un poids, une chance et non une exception. Ouvrez les yeux sur les 2 millions et demi que nous représentons et vos horizons s’élargiront.
D’autres actualités ce mois-ci : la mobilisation des consulats, la réforme des retraites et la modification des listes électorales

Au sommaire : le rôle du consulat, l’impact de la fusion Agirc Arcco sur votre retraite, la « double inscription » sur les listes électorales n’est plus autorisée,

Alors que les 24 et 25 mai derniers, plus de 150 Consuls généraux et chefs de section consulaire se sont réunis à Paris à l'occasion des journées du réseau consulaire. Voici une occasion pour refaire un tour d’horizon sur le rôle d’un consulat, sur ce qu’il peut faire et ne pas faire. Ainsi et principalement le rôle du consulat est de vous protéger contre les éventuels abus, exactions et discriminations dont vous pourriez faire l’objet. Le Consul et ses collaborateurs vous assisteront pour les actes que vous aurez à accomplir dans le cadre de la réglementation française et pour les démarches concernant votre séjour sur place. Ils peuvent vous délivrer également :
- une attestation d’inscription consulaire,
- une attestation de résidence.

Ce que le consulat ne peut pas faire
- vous rapatrier aux frais de l’État, sauf dans les cas d’une exceptionnelle gravité et sous réserve d’un remboursement ultérieur,
- régler votre note d’hôtel,
- vous avancer de l’argent sans la mise en place préalable d’une garantie,
- intervenir dans des affaires d’ordre strictement privé,
- intervenir dans le cours de la justice pour obtenir votre libération si vous être impliqué dans une affaire judiciaire ou accusé d’un délit commis sur le territoire du pays d’accueil. Pour en savoir plus, rendez-vous sur /www.diplomatie.gouv.fr

Vous êtes 132 000 expatriés cotisants à la CRE IRCAFEX, vous êtes donc concernés par la réforme qui verra le jour au 1er janvier 2019. En effet l’Agirc et l’Arcco vont fusionner, alors quel sera l’impact pour vos retraites ? En premier lieu si vous touchez déjà celle-ci, rien n’est pour l’instant à signaler, l’ Agirc et l’Arrco continueront à vous faire des versements distincts. Une bonne nouvelle pour les conjoints survivants, ceux-ci pourront prétendre à la reversion de pension Agirc et Arcco dès l’âge de 55 ans et non plus attendre d’en avoir 60. Une majoration annuelle de la retraite complémentaire Agirc-Arrco pourra aller jusqu’à 2 000 € dans le cas où le retraité a plus de 3 enfants. Maintenant ceux nés après 1956 seront moins heureux d’apprendre que liquider leurs droits avant l’âge de 67 ans et après avoir atteint le taux plein, leur coutera un malus de 10% pendant 3 ans maximum. Si ils cotisent à la CRE IRCAFEX ils devront également savoir que le taux de cotisation va augmenter. Pour exemple si le salaire annuel est inférieur à 39 732€ le taux passera de 7,75 % à 7,87 % et de 20,55 % à 21,59 % si il est supérieur à ce montant. Sinon et en guise de recommandation faites un état des lieux de vos points agirc et arcco avant la fin de l’année car ceux-ci vont bien sûr fusionner. Enfin, si vous êtes expatrié et que vous avez cessé de cotiser à l’Arrco et à l’Agirc depuis votre départ de France, n’oubliez pas de conserver vos relevés, vous en aurez besoin pour retracer vos droits acquis avant 2019.
Pour en savoir plus sur le sujet : http://www.agirc-arrco.fr/ce-qui-change-au-1er-janvier-2019/

En mai 2019 vous allez être appelé à voter pour les Européennes, aussi cette nouvelle mesure va vous intéresser. En effet si vous êtes actuellement inscrit(e) à la fois sur une liste électorale consulaire à l’étranger et sur une liste électorale communale en France, sachez que cette « double inscription » ne sera plus possible. Vous devrez impérativement choisir sur quelle liste vous souhaitez être maintenu(e). Soit celle du consulat de votre pays de résidence si vous êtes déjà inscrit, soit celle de votre commune en France. Dans le cas premier, aucune démarche ne sera à faire car c’est cette inscription qui vaudra par défaut à compter du 1er janvier 2019, en revanche si vous souhaitez voter en France il vous faut en faire la demande via www.service-public.fr. Avant chaque élection, vous disposerez désormais d’un délai de 6 semaines pour vous inscrire sur les listes électorales de votre choix

Vous avez un déménagement prévu dans les prochaines semaines, n’hésitez pas à faire appel à un déménageur soucieux de la qualité de l’environnement et faites appel à la société Bailly Déménagement. Demandez un devis gratuit en ligne en vous connectant sur : http://www.demenagements-bailly.com/devis/

Merci de nous avoir suivis et rendez-vous le mois prochain


Contenu de la vidéo : Bonjour et Bienvenue dans le magazine des Français de l’étranger de juin 2018
Comme chaque mois désormais on débute le magazine avec un édito signé par Charles Henry Chenut – Avocat des Français de l’étranger

Allez devinette !
Qui a dit : « y a des gens qui ont trop d’argent, qui utilisent la France et qui partent à l’étranger pour y mettre leurs lingots ! »
Réponse : le 1er secrétaire du PS. Olivier Faure
Quand ? La semaine dernière …
Et nous voilà – à nouveau … stigmatisés, caricaturés, méprisés.
Encore un responsable politique qui ne connait pas les Français de l’étranger, qui ignore ce que nous sommes !
Pire, dans cette distance avec la réalité, le responsable du PS propose un impôt français sur ce que nous gagnions à l’étranger !!! Comme le système américain. A cela, Jean-Luc Mélanchon applaudit et l’encourage.
Mais Messieurs : nous ne sommes pas tous des exilés fiscaux (loin de là), nous payons déjà nos impôts à l’étranger et parfois même en France. Un peu de respect, de justice, d’équité !
Et puis, il faudrait renégocier les quelque 130 conventions fiscales passées avec la France, il faudrait braver le droit international … bref, c’est impossible.
Alors, laissez les FdE contribuer au rayonnement de la France. Nous sommes une force et non un poids, une chance et non une exception. Ouvrez les yeux sur les 2 millions et demi que nous représentons et vos horizons s’élargiront.
D’autres actualités ce mois-ci : la mobilisation des consulats, la réforme des retraites et la modification des listes électorales

Au sommaire : le rôle du consulat, l’impact de la fusion Agirc Arcco sur votre retraite, la « double inscription » sur les listes électorales n’est plus autorisée,

Alors que les 24 et 25 mai derniers, plus de 150 Consuls généraux et chefs de section consulaire se sont réunis à Paris à l'occasion des journées du réseau consulaire. Voici une occasion pour refaire un tour d’horizon sur le rôle d’un consulat, sur ce qu’il peut faire et ne pas faire. Ainsi et principalement le rôle du consulat est de vous protéger contre les éventuels abus, exactions et discriminations dont vous pourriez faire l’objet. Le Consul et ses collaborateurs vous assisteront pour les actes que vous aurez à accomplir dans le cadre de la réglementation française et pour les démarches concernant votre séjour sur place. Ils peuvent vous délivrer également :
- une attestation d’inscription consulaire,
- une attestation de résidence.

Ce que le consulat ne peut pas faire
- vous rapatrier aux frais de l’État, sauf dans les cas d’une exceptionnelle gravité et sous réserve d’un remboursement ultérieur,
- régler votre note d’hôtel,
- vous avancer de l’argent sans la mise en place préalable d’une garantie,
- intervenir dans des affaires d’ordre strictement privé,
- intervenir dans le cours de la justice pour obtenir votre libération si vous être impliqué dans une affaire judiciaire ou accusé d’un délit commis sur le territoire du pays d’accueil. Pour en savoir plus, rendez-vous sur /www.diplomatie.gouv.fr

Vous êtes 132 000 expatriés cotisants à la CRE IRCAFEX, vous êtes donc concernés par la réforme qui verra le jour au 1er janvier 2019. En effet l’Agirc et l’Arcco vont fusionner, alors quel sera l’impact pour vos retraites ? En premier lieu si vous touchez déjà celle-ci, rien n’est pour l’instant à signaler, l’ Agirc et l’Arrco continueront à vous faire des versements distincts. Une bonne nouvelle pour les conjoints survivants, ceux-ci pourront prétendre à la reversion de pension Agirc et Arcco dès l’âge de 55 ans et non plus attendre d’en avoir 60. Une majoration annuelle de la retraite complémentaire Agirc-Arrco pourra aller jusqu’à 2 000 € dans le cas où le retraité a plus de 3 enfants. Maintenant ceux nés après 1956 seront moins heureux d’apprendre que liquider leurs droits avant l’âge de 67 ans et après avoir atteint le taux plein, leur coutera un malus de 10% pendant 3 ans maximum. Si ils cotisent à la CRE IRCAFEX ils devront également savoir que le taux de cotisation va augmenter. Pour exemple si le salaire annuel est inférieur à 39 732€ le taux passera de 7,75 % à 7,87 % et de 20,55 % à 21,59 % si il est supérieur à ce montant. Sinon et en guise de recommandation faites un état des lieux de vos points agirc et arcco avant la fin de l’année car ceux-ci vont bien sûr fusionner. Enfin, si vous êtes expatrié et que vous avez cessé de cotiser à l’Arrco et à l’Agirc depuis votre départ de France, n’oubliez pas de conserver vos relevés, vous en aurez besoin pour retracer vos droits acquis avant 2019.
Pour en savoir plus sur le sujet : http://www.agirc-arrco.fr/ce-qui-change-au-1er-janvier-2019/

En mai 2019 vous allez être appelé à voter pour les Européennes, aussi cette nouvelle mesure va vous intéresser. En effet si vous êtes actuellement inscrit(e) à la fois sur une liste électorale consulaire à l’étranger et sur une liste électorale communale en France, sachez que cette « double inscription » ne sera plus possible. Vous devrez impérativement choisir sur quelle liste vous souhaitez être maintenu(e). Soit celle du consulat de votre pays de résidence si vous êtes déjà inscrit, soit celle de votre commune en France. Dans le cas premier, aucune démarche ne sera à faire car c’est cette inscription qui vaudra par défaut à compter du 1er janvier 2019, en revanche si vous souhaitez voter en France il vous faut en faire la demande via www.service-public.fr. Avant chaque élection, vous disposerez désormais d’un délai de 6 semaines pour vous inscrire sur les listes électorales de votre choix

Vous avez un déménagement prévu dans les prochaines semaines, n’hésitez pas à faire appel à un déménageur soucieux de la qualité de l’environnement et faites appel à la société Bailly Déménagement. Demandez un devis gratuit en ligne en vous connectant sur : http://www.demenagements-bailly.com/devis/

Merci de nous avoir suivis et rendez-vous le mois prochain

Mots clés liés : mobilisation, consulats, réforme, retraites, listes électorales, rôle du consulat, fusion, Agirc, Arcco, retraite, double inscription

Image pour les réseaux sociaux :
 
 
 
 
   

 

Nous Contacter 
 Asie21.tv disclaims any responsibility for the content of infomercials and film coverage aired on Asie21.tv